Europe : les médias sont-ils à la hauteur ? Natacha Polony et Alexandre Devecchio

Le traitement médiatique des questions européennes a souvent fait l’objet de vives critiques. Du référendum de 2005 sur le Traité Constitutionnel à la crise de Schengen, en passant par la Grèce et l’avenir de la zone euro… Chaînes de télévision, grands quotidiens et éditorialistes omniprésents communieraient dans une vision unique de l’Europe et de son avenir, baignée dans un optimisme imperturbable envers les bienfaits de l’intégration supranationale.

Certes, des voix alternatives semblent émerger depuis quelques années. Mais suffiront-elles à réequilibrer ce discours pesant (car encore très proche de l’unanimisme) ?

Le Comité Orwell y travaille. Le 18 février dernie, Critique de la Raison Européenne eut le grand privilège d’accueillir deux éminents représentants de ce journalisme hétérodoxe :

– Natacha Polony : présidente du Comité, essayiste, journaliste et présentatrice de télévision, chroniqueuse à Europe 1 et au « Figaro », passée par France 2, Canal + et « Marianne ».
– Alexandre Devecchio : co-fondateur du Comité, journaliste au « Figaro » et responsable du FigaroVox, la plateforme débats / opinion du quotidien.

Conférence à Sciences Po : « Bruxelles contre les terroirs ? » – avec Perico Légasse et Bernard Lannes

Critique de la Raison Européenne organisait le mardi 2 décembre 2014 une conférence dans les murs de Sciences Po :

« Traité transatlantique, PAC, malbouffe industrielle : Bruxelles contre les terroirs ? »

en présence de Périco Légasse, journaliste et critique gastronomique au magazine Marianne, et Bernard Lannes, président de la Coordination rurale.

Quel avenir pour la Grèce au sein de l’UE ? Delaume, Farah, Delorme, Grigoriou

Critique de la Raison Européenne Paris 1, petite soeur de Critique de la Raison Européenne Sciences Po, a organisé sa première grande conférence sur le thème:

« Quel avenir pour la Grèce au sein de l’UE? « .

Participants :

-Olivier Delorme, historien spécialiste de la Grèce
-Frédéric Farah, professeur d’économie, essayiste, auteur de « Tafta, l’accord du plus fort »
-Coralie Delaume, blogueuse, essayiste, auteur de « L’Europe, les États désunis »
-Panagiotis Grigoriou, ethnologue, blogueur, auteur de « la Grèce Fantôme « .